Accueil Slider Un jeu vidéo spécialement créé pour aider au recrutement chez EDF

Un jeu vidéo spécialement créé pour aider au recrutement chez EDF

Par francky

Idée plutôt originale et insolite, Dæsign lance avec EDF un jeu pour aider les collaborateurs à mieux préparer leur Entretien Annuel de Progrès.

L’entretien annuel de progrès est un passage obligé pour tous les salariés. Simple formalité dont il ne faut rien attendre, ou réelle occasion de s’exprimer, de prendre du recul et de donner une nouvelle orientation à sa carrière ?
A l’occasion du Club Clients Dæsign, initiative destinée au partage de bonnes pratiques sur les Serious Games, une nouvelle solution a fait l’objet d’une attention toute particulière : un Serious Game destiné aux collaborateurs de la direction Commerce d’EDF pour les aider à préparer efficacement leur Entretien Annuel de Progrès (EAP) avec leur manager.
Pascale Lostau?Goeldel, Stéphanie Godard et Patrick Bossaert, en charge du projet à la DRH de la Direction Commerce d’EDF, sont revenus sur la préparation et le lancement de cette solution au service des salariés.

Aider les collaborateurs à s’approprier un moment clé de leur parcours professionnel 

Dæsign n’en est pas à son coup d’essai sur la thématique de l’entretien annuel, puisqu’une version Manager a déjà vu le jour et a été adoptée par plusieurs entreprises du CAC 40, dont EDF :   « Les managers disposaient déjà d’un Serious Game pour se former à la conduite des entretiens, mais il n’existait rien du côté des salariés », raconte Stéphanie Godard, Chargée de Conseil RH.  Un constat s’est imposé à la direction Commerce d’EDF : le regard des salariés, leur implication dans l’EAP et leur comportement devaient s’améliorer significativement : « Notre objectif était de revaloriser l’EAP, et d’en faire un moment clé de l’année d’un salarié. Nous avons donc créé un module de formation en présentiel, au sein duquel le Serious Game développé par Dæsign s’inscrit en fil rouge », explique Pascale Lostau?Goeldel, Chef de Projet Formation. Pour Patrick Bossaert, Chef du Pôle Formation Commerce, il était nécessaire de « rendre les salariés plus actifs dans leurs entretiens. Un entretien n’est pas uniquement le résultat des propositions et du cadre aménagé par le manager. Il appartient aussi aux salariés, nous voulions donc qu’ils se l’approprient plus. »

Un Serious Game pour rendre les sessions de formations interactives

La direction Commerce d’EDF a donc fait appel à Dæsign pour mettre au point un dispositif de formation mixte, au sein duquel le Serious Game est aussi bien utilisé en support d’animation de sessions présentielles qu’en exercice d’auto?entraînement des salariés lors de la préparation de leur entretien. « Nous voulions innover sur le plan pédagogique, et proposer un format court. Un Serious Game correspondait bien à ces deux objectifs », conclut Patrick Bossaert.  Le jeu est actuellement en cours de déploiement, et a reçu un excellent accueil dans les sessions?pilotes au cours desquelles il a été utilisé.

Dæsign, une nouvelle idée du jeu et de la formation

Editeur de Serious Games et de solutions multimédia, Dæsign est à la pointe de la pédagogie interactive. Grâce à une technologie exclusive de simulation de dialogues, Dæsign conçoit et réalise des outils et des programmes de formation, de sensibilisation, mais aussi d’évaluation et de recrutement, dont la finalité est le développement ou l’analyse des compétences comportementales. Utilisés en salle et/ou à distance, ces Serious Games permettent d’améliorer significativement les comportements sur le terrain des managers, chefs de projets, commerciaux ou conseillers clients des grandes entreprises, à l’instar de BNP PARIBAS, Renault, Orange, et maintenant EDF…

0 / 5 Moyenne 0 Votes 0

Your page rank:


Vous aimerez aussi

4 commentaires

Teki 5 mars 2012 - 16 h 50 min

le jeu est partout, la vie n’est elle pas elle-même un jeu ?

Répondre
thebloom 5 mars 2012 - 17 h 19 min

hum, ouais, qu’est-ce qu’ils ne vont pas inventer pour recruter 🙂 ! … je ne sais pas si c’est fiable leur truc

Répondre
Microbd 5 mars 2012 - 22 h 39 min

Je ne crois pas que le but soit le recrutement, simplement aider les employés à s’exprimer sur leur rôle dans l’entreprise et leur évolution au sein de celle-ci.
J’aimerai bien tester ce pgm.

Répondre
thebloom 5 mars 2012 - 23 h 14 min

@ microbd : ah oui, tu as raison c’est pour les entretiens, pas pour le recrutement, je fais mon mea culpa 🙂

Répondre

Laisser un commentaire