Accueil Mobilité Nous avons testé le GPS Mio S485

Nous avons testé le GPS Mio S485

Par francky

Dans le cadre d’un partenariat avec le constructeur de GPS Mio nous avons eu la chance de pouvoir tester un de leurs modèles destinés aux particuliers : le S485 ou plus exactement le Spirit 485. Voici ce que nous en avons pensé.

GPS Mio S485

Au sujet du constructeur Mio Technology

Depuis 2002, Mio Technology suit une orientation qui l’a conduit à développer certains des produits de navigation personnelle les plus avancés du marché. Cette stratégie l’a amené à être continuellement à l’écoute des nouvelles technologies qui aident les gens à explorer le monde qui les entoure.

En s’appuyant sur son expérience technique du PDA, Mio a développé et distribué le premier PDA à GPS intégré dès 2003. Le succès de ce produit d’avant-garde sur des marchés extrêmement concurrentiels comme Taiwan et la Corée du Sud a rapidement établi Mio Technology parmi les sociétés de navigation GPS connaissant la plus forte croissance au monde.

La marque Mio DigiWalker a été lancée en Europe en 2004, puis en Australie, au Japon et aux Etats-Unis. Soutenus par un logiciel simple d’emploi et des fonctions matérielles intégrées, la société a  rapidement acquis des parts de marché dans ces nouveaux secteurs.

A la suite de la fusion avec Navman en 2007, Mio s’est repositionné avec une nouvelle identité corporate en 2008. Simultanément, Mio a lancé sa première gamme de produits intégrés, la gamme Mio Moov, incluant un contenu innovant et un ensemble de services, Mio More, dont un service de recherche locale, une 1ère européenne.

Aujourd’hui, Mio Technology est une société leader de l’industrie, présente sur les marchés à Taiwan, en Chine, au Japon, en Corée du Sud, en Australie, aux Etats-Unis et en Europe.

Mio Technology Corp. développe et commercialise des produits qui permettent à leurs utilisateurs de profiter des derniers développements dans le domaine des services mobiles. Actuellement, Mio emploie plus de 1500 personnes dans le monde, et ses produits sont commercialisés dans plus de 47 pays et territoires. Les centres opérationnels européens de Mio sont situés en Belgique, au Royaume-Uni et en Pologne.

Les produits Mio – appareils de navigation personnelle, GPS portables et PDA – ont été développés pour satisfaire les besoins des consommateurs. La nouvelle signature de marque, « Explore More » reflète la volonté de Mio de faire évoluer la perception du monde par les utilisateurs, tout en leur offrant des moyens plus faciles d’explorer le monde, en toute liberté.

Passons maintenant au test du GPS Mio S485

[tabs slidertype= »images » auto= »yes » autospeed= »2000″]

[imagetab width= »550″ height= »311″]https://www.winmacsofts.com/wp-content/uploads/2011/12/GPS_mio_s485_1.jpg[/imagetab]
[imagetab width= »550″ height= »311″]https://www.winmacsofts.com/wp-content/uploads/2011/12/GPS_mio_s485_2.jpg[/imagetab]
[imagetab width= »550″ height= »311″]https://www.winmacsofts.com/wp-content/uploads/2011/12/GPS_mio_s485_3.jpg[/imagetab]
[imagetab width= »550″ height= »311″]https://www.winmacsofts.com/wp-content/uploads/2011/12/GPS_mio_s485_4.jpg[/imagetab][/tabs]

Plaçons nous tout d’abord dans le contexte

Nous sommes mardi, il fait un soleil magnifique, je me prépare à prendre la route pour près de 200 km quand le GPS arrive chez moi. A quelques minutes près et j’étais déjà parti. Il tombe donc pile poil au bon moment et ces 200 kms seront l’occasion rêvée pour réaliser le test. Je déballe le GPS et sans même prendre le temps de jeter un œil à la notice, j’installe le GPS dans la voiture. Premier constat, le Mio S485 est super fin à peine 1.5cm d’épaisseur. C’est franchement agréable. Second constat, le support du GPS est très bien conçu. A plusieurs reprises, il m’est arrivé de voir mon GPS Tomtom chuter! la ventouse s’était décollée du pare-brise, sur le support du GPS Mio S485 la ventouse adhère déjà très bien, mais en plus un petit levier vient vider l’air présent entre la ventouse et le pare-brise ce qui accentue la tenue du support.

11h15 : En route pour 100 km !

Même si je connais très bien la route, je règle l’itinéraire dans le GPS afin de tester son comportement en cas de changement de trajet, en cas de bouchon, de déviation imposée et éventuellement dans le cas où un meilleur itinéraire existerait par rapport à celui que j’emprunte habituellement. Déterminer notre itinéraire est très simple, il suffit de rentrer l’adresse de destination et au fur et à mesure de la saisie des caractères, une destination est proposée. Il n’est donc pas toujours nécessaire de taper l’adresse en entier. Bref me voilà maintenant parti !

Au bout de quelques kilomètres seulement, je constate déjà un premier défaut, lorsque le soleil reflète sur le GPS il est pratiquement impossible de lire le tracé ou les informations affichées à l’écran (j’ai pourtant vérifié, la luminosité était à fond!). Par contre, comparé à mon GPS tomtom et au GPS intégré de ma voiture, le Mio S485 a une chose qui m’a beaucoup plus. Là où la plupart des GPS se contentent de vous dire de tourner à droite ou de tourner à gauche, le GPS Mio, lui, me dit par exemple, de tourner à droite Rue de la République puis à gauche Rue du 8 mai 1945. C’est vraiment une très bonne idée et je dirais même que c’est un bon point car lorsque l’on est dans une grande ville dans laquelle une rue débouche sur plusieurs autres, prendre à gauche ou à droite n’est pas toujours très précis. Avec le nom de la rue c’est déjà beaucoup plus facile de savoir où se diriger.

13h00 : Arrivée à destination !

Il est 13h00, mon ventre crie famine il faut donc trouver de quoi se caler l’estomac avant d’entamer une après midi bien remplie. Pourquoi ne pas demander à Mio de m’indiquer un restaurant proche de ma position. Dans les centres d’intérêts, une belle liste de restaurant m’est présentée, je n’ai que l’embarras du choix. Je prends le premier de la liste, une chaine de restauration rapide bien connue (oui je sais, c’est pas très bon pour la santé, mais j’ai ni le temps ni les moyens de me payer un resto 5 étoiles 😀 ).

13h45 : En route pour mon premier arrêt !

A 13h45, je reprends la route pour me rendre au premier endroit de l’après midi ! Cette fois il s’agit d’une chaine de magasin de meuble en kit suédois (pas la peine de vous faire un dessin 😀 ) Le magasin étant fraichement construit, le Mio s485 ne trouve pas l’adresse. Pas grave, je sais où il se trouve …

Entre 13h45 et 19h00 : je ferais plusieurs aller-retour entre Reims, Cormontreuil, Trinqueux, Saint Brice-Courcelle. Sur ces divers trajets, il y a évidemment eu des moments où la limitation maximale de vitesse changeait. Le gps n’est jamais tombé dans le panneau et m’a toujours indiqué la bonne limitation avec une précision déconcertante ! Celui-ci m’a toujours averti du changement de limitation … à la hauteur du panneau pas avant ni après non, toujours au moment même où je franchissais le panneau indiquant la nouvelle limitation de vitesse !

19h00 : Sur le chemin du retour

Il est 19h00, il fait complètement noir et je dois encore faire 100 km pour rentrer. Cette fois, j’entre mon adresse dans le mio S485 et je teste ainsi le GPS en nocturne. Je rentre sans faire d’arrêt cette fois. Dans l’obscurité, on distingue déjà beaucoup mieux l’écran du GPS.

20h45 : J’arrive enfin chez moi

A presque 21h00, je suis enfin rentré et je fais le bilan de cette journée d’utilisation du GPS Mio S485.

Mon avis concernant le GPS Mio S485

Avec les conditions dans lesquelles j’ai pu tester le Mio S485, je peux vous dire que j’ai pu dresser une liste de ses points forts et de ses points faibles. Le Mio S485 a de très bons atouts, mais étant donné qu’il s’agit d’un GPS d’entrée de gamme, il souffre de quelques manques par rapport à ses grands frères des gammes supérieures.

Voici la liste de ce que j’ai aimé ou moins aimé sur ce modèle de GPS

J’ai aimé :

  • Son écran XL de 4.3″
  • Sa faible épaisseur
  • Le fait qu’il indique les noms de rue durant le trajet
  • Son support qui maintient bien le GPS en place
  • La précision avec laquelle le GPS m’indiquait un changement de limitation de vitesse.
  • Son faible encombrement malgré un écran très grand.

J’ai moins aimé :

  • Le fait que le soleil rende quasi impossible la lecture du trajet lorsqu’il se met à briller.
  • Son écran tactile qui n’est pas assez sensible (un stylet livré avec le GPS aurait été fort apprécié!)
  • La faible autonomie de la batterie. Je trouve relativement trop courte l’autonomie de la batterie. Je dis relativement car il ne faut pas oublier que la luminosité était réglée au maximum, les changements de limitations de vitesses très fréquents, l’avertissement de dépassement de la vitesse autorisée activé et une réception du signal satellite parfois hasardeuse en rase campagne (qui n’est dû qu’au relief ambiant et non pas au GPS) tout ceci a forcément un impact sur l’autonomie de la batterie.

En résumé, le GPS Mio S485 est un très bon GPS d’entrée de gamme. Il souffre de quelques défauts qui ne sont pas forcément rédhibitoires dans le choix d’un GPS et les nombreuses qualités viendront de toute façon vous les faire oublier. Toute fois, si j’avais un conseil à donner à Mio, ce serait de fournir un stylet pour les GPS disposant du même écran tactile que celui du S485. On a tendance à devoir appuyer fortement lorsque l’on utilise directement ses doigts sur l’écran alors que si on utilise notre ongle, un effleurement suffit presque ! Mon dernier conseil, afin de rentrer dans leur philosophie voulant que la société mise tout sur la sécurité du conducteur, au lieu d’avertir par un simple bip le conducteur lorsque celui-ci dépasse la vitesse maximale autorisée, je ferais en sorte que des bips retentissent jusqu’à ce que la vitesse redescende sous le seuil maximal autorisé. J’ai personnellement tendance à avoir le pied lourd quand je suis au volant, mais je peux vous dire qu’il n’y a rien de plus agaçant qu’un bip aigu qui vous perce les tympans, alors du coup, pour cesser cette torture on réduit instinctivement sa vitesse.

Si vous êtes intéressé par ce GPS sachez qu’il coute à l’heure actuelle 129,99€ et qu’il est disponible sur le site de Mio à cette adresse http://eu.mio.com/fr_fr/mio-spirit-485.htm

Vous aimerez aussi

1 commentaire

dodgeman 23 octobre 2012 - 16 h 49 min

une petite remarque supplementaire,que la personne du test a du oublier,c’est la mediocrite du son et de comprehention.UN GROS EFFORT A FAIRE DANS CE SENS.

Répondre

Laisser un commentaire