Accueil Généralités Le marché des disques durs enfin relancé ?

Le marché des disques durs enfin relancé ?

Par francky

Nous le savons tous, depuis le Tsunami survenu au Japon le 11 Mars 2011 suite auquel les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima ont subit d’importants dégâts, la production des disques durs destinés au matériel informatique connait un fort ralentissement. Aujourd’hui le marché du disque dur pourrait repartir à la hausse grâce à Hitachi.

Une quantité importante de disques durs livrée par Hitachi

Hitachi Global Storage Technologies (Hitachi GST) annonce ce jour avoir livré plus de 25 millions de disques durs de 2,5 pouces au format z-height (7 mm d’épaisseur) de la famille Travelstar™ Z-series. Ces disques durs ouvrent une nouvelle ère pour la production d’ordinateurs industriels et d’appareils grand public ultra-compacts, ainsi que d’ordinateurs portables minces et légers.

Par ailleurs, la société a annoncé la livraison de son nouveau modèle Travelstar Z7K500 à 500 Go, le disque dur à 7 200 tours/minute et 1 plateau le plus rapide du marché avec la plus grande capacité de stockage. Tous les disques durs Hitachi GST Z-series peuvent remplacer directement les disques durs standards de 2,5 pouces et 9,5 mm. Ils disposent de connecteurs et de points de fixation communs, ce qui facilite leur intégration dans les PC existants et garantit une plus grande souplesse de conception. Ceci les différencie sur le marché et permet de répondre à la demande de produits nouveaux à la fois plus légers et plus robustes.

Adoptée par de nombreux équipementiers et fabricants de PC parmi les plus prestigieux, la spécification Ultrabook définie par Intel™ permet de créer une expérience informatique irrésistible proche des tablettes numériques avec un ordinateur portable ultra-mince. Outre une conception mince et légère, un fonctionnement immédiat et une durée de vie étendue pour la batterie, les solutions proposées par les fabricants de PC doivent également conjuguer un haut niveau de qualité et un coût optimisé afin de favoriser leur compétitivité, leur différentiation et leur adoption en grands volumes.
Pour atteindre ces objectifs, la spécification Ultrabook d’Intel prévoit notamment d’associer un disque dur Hitachi 7 mm et un cache SSD Solid State Drive) pour donner aux équipementiers la possibilité de repousser les limites des designs modernes, à la fois ultraminces et ultralégers, sans pénaliser la capacité de stockage, les performances, la durée de vie de la batterie ou la qualité. Par exemple, un disque dur Hitachi 7 mm associé à un cache SSD peut aider les équipementiers à répondre aux spécifications Ultrastar en ce qui concerne la performance et la vitesse de démarrage, tout en fournissant une solution de haute capacité prenant peu de place et rentable. Selon les prévisions de ses clients OEM, Hitachi estime que cette association au coût optimisé devrait équiper une grande majorité de produits Ultrabook commercialisés en 2012.
« Nous prévoyons une explosion des ventes de SSDs au cours des deux prochaines années grâce à la demande croissante d’Ultrabooks », a déclaré Ryan Chien chargé d’études spécialisé dans les mémoires et le stockage au cabinet IHS. « En 2012, les livraisons de disques SSD avec cache devraient atteindre 25,7 millions d’unités, soit une hausse de 2,817 % par rapport à 2011, pour atteindre environ 121 millions d’unités en 2015. Cette croissance est très importante pour les fabricants de HDD, compte tenu de la valeur que peut apporter l’association de la technologie de stockage magnétique de faible épaisseur et d’un cache SSD, qui permet aux utilisateurs d’accéder à des quantités massives de données très rapidement et au meilleur coût. »
Utilisés dans les solutions compactes et portables actuelles, les SSD affichent d’excellentes performances, même si aucun d’entre eux n’atteint pour l’instant le bon rapport prix/Gigaoctet des disques durs traditionnels. En outre, les disques durs électroniques sont encore nettement trop onéreux pour le marché des ordinateurs ultra-portables destinés au grand public. Le coût au Go des SSD peut en effet être jusqu’à 12 fois supérieur à celui des disques durs Z-series de Hitachi. Si les disques durs hybrides concurrents présentent une alternative, les solutions actuelles ne sont pas disponibles au format de 7 mm et répondent difficilement aux exigences de prix/performances.
Avec les disques durs Hitachi Z-series, les fabricants peuvent tirer parti des économies d’espace pour concevoir des produits plus minces, accroître la résistance aux chocs, augmenter l’autonomie opérationnelle en utilisant une batterie de plus grandes dimensions, ou améliorer le refroidissement et la ventilation grâce à l’épaisseur réduite du disque.

Nouveaux disques durs Travelstar Z7K500 2,5 pouces de 7 mm d’épaisseur

La nouvelle famille de disques durs Travelstar Z7K500 à 7 200 tours/minute correspond aux critères de fiabilité, de performances, de basse consommation, de résistance aux chocs et de faible bruit qui ont fait la réputation de la société. Doté d’une interface SATA à 6 Gbits/s — une première industrielle —, ainsi que d’une cache de 32 Mo et d’une vitesse de rotation de 7 200 tours/minute, le nouveau modèle Travelstar Z7K500 est robuste et fiable, avec des performances jusqu’à 33 % supérieures aux autres disques durs 2,5 pouces du commerce, selon le protocole de tests PCMark® Vantage.
Affichant un parfait équilibre entre basse consommation et faible niveau de bruit, le disque Travelstar Z7K500 à 7 200 tours/minute consomme 1,8 watts en lecture/écriture et 0,8 W en veille pour un niveau de bruit quasi-inexistant de 2,3 bel en mode veille et 2,4 bel en mode recherche. Les modèles de cette famille bénéficient par ailleurs de la technologie Advanced Format qui porte la taille de secteurs physiques de 512 octets à 4 096 octets (4 ko), avec à la clé une capacité de stockage accrue et une fonction de correction d’erreurs.
Des variantes du disque dur Travelstar Z7K500 sont disponibles en option, parmi lesquelles un modèle avec fonction d’autochiffrement (SED) conçu pour répondre aux plus hauts standards de protection des données, et un modèle à disponibilité avancée (EA) destiné aux applications qui nécessitent un accès aux données ininterrompu dans les environnements traitant un niveau de transactions peu élevé.
La famille Travelstar Z7K500 est déclinée en capacités de 500, 320 et 250 Go. Des échantillons de qualification sont disponibles depuis janvier ; les modèles de série seront produits en mars.

Avec ces 25 millions de disques durs livrés, Hitachi pourrait bien changer la donne. En effet, nous avons tous coutume de dire que ce qui est rare est cher, et ce n’est pas la récente inflation sur le matériel informatique qui nous dira le contraire, avec une telle livraison, Hitachi pourrait engendrer une baisse significative des prix sur les disques durs et à fortiori sur les machines elle-même. De plus, avec son nouvel modèle, la société pourrait également donner un nouveau souffle aux nouvelles technologies et à l’informatique en générale.

0 / 5 Moyenne 0 Votes 0

Your page rank:


Vous aimerez aussi

2 commentaires

Microbd 22 février 2012 - 19 h 55 min

Quelle belle mécanique, comment est-on parvenu à mettre autant de données dans un aussi petit volume ? Les merveilles de la technologie, la mécanique…
Applement vôtre.

Répondre
Teki 22 février 2012 - 23 h 05 min

a Microbd, c’est vrai que quand on ouvre un disque dur on se demande comment tant de données peuvent tenir sur ce “simple” disque en métal …

Répondre

Laisser un commentaire