Accueil GénéralitésInformation Les hommes prennent plus de risques que les femmes sur les réseaux sociaux

Les hommes prennent plus de risques que les femmes sur les réseaux sociaux

Par francky

Une étude révèle que les hommes adoptent systématiquement des comportements plus risques sur Facebook® et Twitter®

Selon une étude réalisée par Bitdefender®, éditeur de solutions de sécurité, les hommes sont plus susceptibles que les femmes d’être victimes d’ingénierie sociale et de vol de données sur des médias sociaux tels que Facebook® et Twitter®.

Ce risque est lié à des comportements différents :

Selon l’étude réalisée par Bitdefender cet été, auprès de 1649 hommes et femmes du Royaume-Uni et des États-Unis, les hommes sont finalement plus enclins que les femmes à accepter des demandes « d’amis » provenant d’inconnus. Ils indiquent régulièrement leur emplacement, ignorent les paramètres de confidentialité, laissent leur compte accessible à tous et ne lisent pas les politiques de confidentialité des réseaux sociaux.

Ce type de comportement augmente le risque que des spammeurs et des scammeurs utilisent des données confidentielles pour effectuer des attaques ciblées, commettre des usurpations d’identité et d’autres arnaques encore, avec en plus une probabilité plus importante de recevoir des liens vers des malwares. Il est intéressant de relever que 100% des  personnes interrogées avaient pourtant installé un  logiciel antivirus sur leurs ordinateurs et étaient donc sensibilisés par la nécessité de se protéger des risques informatiques.

L’étude a démontré que 64,2% des femmes rejettent toujours les demandes d’amitié provenant d’inconnus sur les réseaux sociaux, contre seulement 55,4% des hommes. Environ 24,5% des hommes laissent leurs comptes de réseaux sociaux accessibles à tous contre 16% des femmes et 25,6% des hommes indiquent l’endroit où ils se trouvent, contre seulement 21,8% des femmes. L’étude, qui répartissait les utilisateurs de réseaux sociaux en groupes d’âges, a également révélé une tendance croissante à la prudence avec l’âge.

« Les hommes prennent plus de risques que les femmes, en particulier quand il s’agit d’accepter des demandes d’amitié d’inconnus » déclare George Petre, Chercheur chez Bitdefender dans le domaine de la sécurité des médias sociaux. « Pour finir sur une note positive, il faut dire que l’étude a également mis en évidence que seul un quart des utilisateurs sont prêts à indiquer où ils se trouvent sur les réseaux sociaux, la localisation constituant une importante préoccupation en ce qui concerne la protection de la vie privée pour tous les utilisateurs. Cependant, la plupart des applications des réseaux sociaux, en particulier sur les mobiles, sont conçues pour rendre ces informations publiques par défaut, ce qui ouvre la voie à des situations parfois gênantes, voire dangereuses.»

Pour retrouver Bitdefender en ligne et rester au fait de l’actualité des e-menaces, inscrivez-vous à nos fils d’information :

0 / 5 Moyenne 0 Votes 0

Your page rank:


Vous aimerez aussi

2 commentaires

Katryne 18 novembre 2011 - 9 h 57 min

“Pour finir sur une note positive” qu’il dit le Georges …, moi je trouve que c’est bien positif pour les dames. Encore un article écrit par un mec pour les mecs. Pfff …

Répondre

Laisser un commentaire