Accueil Système d'exploitationWindows Lecture des mails de ses utilisateurs : Microsoft fait volte-face

Lecture des mails de ses utilisateurs : Microsoft fait volte-face

Par Mireille

Microsoft en a choqué plus d’un lorsque l’information selon laquelle la firme a pris la liberté de consulter les mails d’un utilisateur a éclaté.

C’est à la suite d’une plainte portée contre son ex employé Alex Kibkalo que cette révélation aux allures de scandale a éclaté, puisque pour l’accuser d’avoir divulgué des informations confidentielles, Redmond n’a rien trouvé de mieux à faire que de passer au crible les mails de son complice.

Comme l’on si attendait, les critiques n’ont pas tardé à fuser de toutes parts, contraignant le géant de Redmond à abdiquer et de purement et simplement retirer cette liberté de ses conditions d’utilisation. A partir de maintenant en effet, la firme devra au préalable passer par les autorités si un tel schéma se reproduisait.

Rappelons tout de même que Microsoft n’est pas la seule entreprise à recourir à ces pratiques, puisque ses concurrents ont eux-mêmes des conditions d’utilisation leur permettant de consulter les mails de leurs utilisateurs. Les internautes ont toutefois trouvé dans l’attitude de Redmond une pointe d’hypocrisie pour une entreprise qui n’a de cesse de clamer haut et fort son respect de la vie privée de ses utilisateurs et qui a même publiquement exprimé son indignation à propos des pratiques peu orthodoxes de la NSA.

Quoiqu’il en soit, Microsoft s’est montrée très réactive et a par la voix de son avocat général Brad Smith, déclaré qu’elle modifiait ses conditions générales et ne se permettrait plus de lire les mails de ses utilisateurs. Une annonce qui, en plus d’essayer de redorer le blason de la firme auprès des utilisateurs qui ont été choqués par le scandale, offre un atout de plus à Microsoft par rapport à des concurrents tels que Google et Yahoo qui se sont octroyé le droit de lire le contenu des mails de leurs utilisateurs.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire