Accueil GénéralitésInternet-Web Créer ses sites Web avec le nouveau logiciel MAGIX Website Maker MX

Créer ses sites Web avec le nouveau logiciel MAGIX Website Maker MX

Par francky

MAGIX Website Maker, Un logiciel PC et Mac bénéficiant de plus de 100 améliorations.

« Interactivité » est le maître-mot lorsque l’on parle de sites Internet et que l’on souhaite éveiller l’intérêt d’internautes friands de YouTube et de Facebook. C’est exactement dans ce contexte que se positionne le nouveau produit MAGIX, Website Maker MX, logiciel en ligne basé sur la technologie Flash.

MAGIX Website Maker

La nouvelle version de Website Maker contient de nombreuses fonctions innovantes telles que le « Mouse over », qui permet d‘afficher ou de masquer les images, les textes ou les fichiers audio au survol de la souris. Les possibilités de présentation de médias contenues dans MAGIX Website Maker MX sont bien sûr encore présentes pour l’utilisateur aguerri du Web 2.0 et à l’aise avec le multimédia. Les photos peuvent s’afficher par le biais du « Slideshow », dotées d’effets de fondu et de liens. Le nouveau lecteur vidéo permet de lire du contenu HD au format H.264. Ce ne sont là que quelques-unes des améliorations parmi les nombreuses autres qu’offre MAGIX Website Maker MX, déjà récompensé à de nombreuses reprises. Tout est inclus dans ce pack complet : 5Go d’espace Web, un nom de domaine et 5 boîtes de courrier électronique. Tout ce qu’il faut pour créer et publier des sites Web !
MAGIX Website Maker MX, au prix de 39,99€, est disponible dès maintenant en ligne.

Ouvert à toutes les possibilités: boutons « J’aime », cartes Google Maps et autres gadgets Ce logiciel en ligne compatible PC et Mac offre une grande flexibilité, permettant d’intégrer librement des codes HTML, des boutons « J’aime » de Facebook, des vidéos YouTube, des cartes Google Maps et beaucoup d’autres gadgets. Les pages créées à l’aide de MAGIX Website Maker MX peuvent être également publiées chez d’autres fournisseurs par l’hébergement de serveurs web virtuels. Bien que les sites soient basés sur la technologie Flash, tous les textes contenus sont pris en compte par les moteurs de recherche, à l’instar des sites HTML. D’autres projets Internet, comme les blogs WordPress ou les albums Flickr trouvent leur place sous forme de liens situés sous les boutons de navigation de la page.
Parlons d’ailleurs de navigation : même les sites complexes le deviennent beaucoup moins grâce aux éléments de navigation escamotables. En outre, le créateur de sites web, MAGIX Website Maker MX conserve une vue d’ensemble très claire de la structure de l’interface utilisateur. Le maniement de médias est ultra simple, ce qui correspond bien au suffixe MX, comme Media-X-change. L’espace web de 5Go peut être utilisé comme un gestionnaire de fichiers classique. Il est ainsi très facile de créer des dossiers et des sous-dossiers ou encore de copier des fichiers, qu’ils soient des médias ou non.

Comme dans la vie réelle, il existe sur Internet et dans les médias sociaux des zones privées qu’il faut respecter. Le gadget « Boîte de téléchargement » de MAGIX Website Maker MX permet de déterminer quel fichier doit être protégé par mot de passe contre des téléchargements non autorisés. De plus, l’utilisateur peut travailler librement à la conception de son site Web et n’est pas gêné par les nombreuses complications souvent inhérentes aux systèmes utilisant la conception modulaire. Grâce aux nombreux modèles de conception, aux gadgets et aux éléments multimédias de MAGIX Website Maker MX, les débutants comme les utilisateurs confirmés peuvent créer un site web professionnel en un rien de temps.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Teki 13 janvier 2012 - 18 h 57 min

Sur le site : « sites Web interactifs grâce à la technologie Flash® dernier cri. »

« Technologie Flash » et « dernier cri », j’ai du mal a associé ces deux expressions …

Répondre
Microbd 13 janvier 2012 - 23 h 16 min

C’est effectivement étonnant de lancer un nouveau produit utilisant une technologie en perte de vitesse.
Applement vôtre.

Répondre

Laisser un commentaire