Home Généralités 1 internaute sur 3 protège mal ses données selon une étude Kaspersky

1 internaute sur 3 protège mal ses données selon une étude Kaspersky

Par francky

Kaspersky, célèbre éditeur de solution de sécurité a mené une étude dont les résultats sont consternants, 33% des internautes protègent pas ou mal leurs données personnelles.

logo kaspersky lab

Une enquête réalisée par Kaspersky Lab.

A l’heure où tout le monde juge que ses données personnelles sont importantes et où tout le monde essaie plus ou moins de se protéger des vols de données ou des tentatives de piratages, une enquête menée par les laboratoires de Kaspersky révèle que 33 % des personnes sondées stockent leurs coordonnées bancaires sur l’ordinateur de la maison. Cette étude a été réalisée par Harris Interactive en Février et Mars dernier, auprès d’un panel de 9 000 personnes en France, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni,  en Allemagne, en Russie et enfin aux Etats-Unis.

Cette étude Kaspersky Lab révèle bien plus de choses, tout aussi consternantes.

Si près d’un tiers des internautes stockent leurs coordonnées bancaires sur leur ordinateur personnel, 59% avouent même y stocker leur mail ou tout autre document personnel. Pour 54% des consommateurs interrogés, il s’agit même de documents personnels importants voire des photos ou vidéos privées. La palme de l’étourderie revient à 31% d’entre eux qui admettent également conserver des informations financières sensibles.

Si pour la quasi totalité des gens, l’ordinateur est la première source de “sauvegarde” des données personnelles, les contacts et numéros de téléphone sont quant à eux stockés en premier lieu sur le mobile, mais 1/3 avoue encore une fois, garder une copie de ces données sur leur PC.

Nicolas Brulez, Senior Malware Analyst chez Kaspersky Lab commente en indiquant :

« Les transactions en ligne sont désormais choses communes dans de nombreux foyers. Il est toutefois nécessaire de se montrer vigilant avec ses données bancaires et ses identifiants. Comparativement, un ordinateur contenant ce type de données qui reste mal protégé, est similaire à une carte bancaire abandonnée sur un banc public… il faut espérer que personne ne s’en servira. »

Quelle serait la solution pour faire taire les chiffres de Kaspersky Lab?

Nous venons de le voir, beaucoup de personnes, moi y compris stocke un minimum d’informations personnelles sur son ordinateur (mot de passe, documents personnels, …), mais quelles sont selon vous les solutions possibles pour évier de se faire voler ses données?  Le cloud computing serait-il la solution miracle ? Si toute fois il n’est pas à l’abri d’un piratage, il permet de limiter les risques à condition de ne pas stocker ses identifiants d’accès à son compte sur sa machine. Personnellement, je recommanderai de stocker l’ensemble de vos données sur différents comptes sécurisés distants par petites quantités. En cas de piratage, vous ne perdriez ainsi qu’une partie de vos informations personnelles et bien sûr éviter d’utiliser la même adresse email et le même mot de passe pour tous vos comptes cloud sinon ça ne sert à rien 😉

0 / 5 Moyenne 0 Votes 0

Your page rank:


Vous aimerez aussi

5 commentaires

Katryne 24 août 2012 - 8 h 25 min

Je suis sceptique, Francky. Je fais bien plus confiance à mon ordinateur qu’à tout stockage dans le cloud. Personnellement, je privilégierais les sauvegardes locales, disque dur externe ou clé usb. Et ordinateur bien protégé, avec des accès privilégiés s’il peut être utilisé par plusieurs personnes. Quoique j’ai tendance à considérer mon ordi et mon mobile comme des objets aussi personnels qu’une brosse à dents : ça ne se prête pas.

Je serai intéressée par un billet WMS sur le checklist des protections anti-intrusion pour tout ce qui concerne le stockage local.

Reply
deherve 25 août 2012 - 7 h 45 min

hello kat,

la liste est longue sous Windows, mais Bon, on peut y réflechir pour Un article.

j’ai déjà quelques idées, reste à trouver le service de test d’intrusion qui donnera une bonne évaluation.

Herve

Reply

Laisser un commentaire